Noire fumée

La lampe à pétrole,  est un luminaire constitué d’un réservoir contenant du pétrole comme son nom l’indique, qui monte vers le bec grâce à une mèche, le tout surmonté d’une cheminée de verre. Elle fût inventée en 1872 par un pharmacien polonais.

Cette lampe a bercé mon enfance et pour cause, l’électricité n’était pas disponible dans toutes les maisons à cette époque ! La plus belle trônait au milieu de la salle à manger et une l’autre, moins attirante pour l’œil éclairait de sa belle flamme la cuisine.

Les souvenirs qui me reviennent avec cette lampe c’est qu’il fallait faire très très attention pour ne pas casser le verre. Ce qui arrivait quand même fréquemment, surtout au moment de le laver pour ôter le noir fumée, l’allumage de la lampe laissait toujours cette trace noire sur le verre. Trace  avec laquelle nous adorions jouer d’ailleurs et qui causait tous nos malheurs.

Pour laver le verre, il nous faillait une bassine, de l’eau et du savon et faire attention à ce qu’il ne échappe pas des mains. Il faillait également un chiffon  fin à faire coulissier dans le verre pour enlever le noir fumée.

Le verre était lavé le matin pour lui laisser le temps de sécher. Quant à la lampe, il fallait faire très attention à ne pas faire rentrer de l’eau dans le réservoir, au risque de se retrouver dans le noir, une fois le soir venu.

Si cette lampe est désormais une décoration pour notre salon, les souvenirs de tout ce que nous avons vécu autour des lampes à pétrole sont eux bien présents.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :