Contentieux vous dites ?

Mes recherches généalogiques m’ont conduites récemment sur le site de la BNF Gallica où j’ai retrouvé la trace de mineurs VINSOBRE en 1902 (entendez par-là des enfants). A partir de cette information j’ai effectué un travail de déduction et pour cause. Il n’y a qu’une famille VINSOBRE dans la commune du Vauclin en Martinique, c’estLire la suite « Contentieux vous dites ? »

Enfant sans vie ?

Depuis 1993, le code civil français distingue « l’enfant sans vie » de « l’acte d’enfant sans vie ». Un « enfant sans vie » en droit français est un enfant déclaré à l’état civil mais pour lequel il n’a pas été possible d’obtenir un certificat de naissance. Si l’absence de certificat de naissance est due à un décès avant laLire la suite « Enfant sans vie ? »

nom de savane

Pour débuter notre arbre généalogique, quoi de plus facile que d’interroger nos proches direz-vous. Et c’est ce que nous avons fait ! Nous avons interrogé ma mère. Nous avons noté soigneusement les informations qu’elle nous donnait : les dates, les lieux, les anecdotes et les prénoms. Elle n’a pas vraiment connu ses oncles et tantes,Lire la suite « nom de savane »

Des témoins… nécessaires ou pas ?

L’acte de reconnaissance que nous avons recueilli à la mairie du Vauclin est un acte d’état civil, au même titre que l’acte de naissance ou l’acte de mariage. Il a pour fonction d’établir la filiation, c’est-à-dire le lien juridique existant entre Monsieur VINSOBRE et ses enfants. Ce dernier n’ayant pas épousé sa dulciné il aLire la suite « Des témoins… nécessaires ou pas ? »

Décortiquons l’acte de reconnaissance

Comme nous vous l’indiquions dans la publication précédente, Monsieur Flavien VINSOBRE a reconnu ses 5 enfants qu’il a eu avec Madame Louise Nisa BUNOT. Mais quelles informations supplémentaires nous fourni cet acte ? Nous découvrons que Flavien, 47 ans, était malade, certificat médical du Dr BINET à l’appui et qu’il n’a pu de ce faitLire la suite « Décortiquons l’acte de reconnaissance »

Forgeron ou maréchal-ferrant ?

Le 11 avril 1900, Flavien VINSOBRE, surnommé Picard reconnait les 5 enfants qu’il a eu avec BUNOD Louise Nisa. L’acte de reconnaissance, établi par le maire Louis COLLIGNON qui s’était déplacé au domicile, retrace de manière très détaillée ce moment et mentionne que Flavien était forgeron. Au cours d’une discussion avec ma mamie, nous enLire la suite « Forgeron ou maréchal-ferrant ? »