Enfant sans vie ?

Depuis 1993, le code civil français distingue « l’enfant sans vie » de « l’acte d’enfant sans vie ». Un « enfant sans vie » en droit français est un enfant déclaré à l’état civil mais pour lequel il n’a pas été possible d’obtenir un certificat de naissance. Si l’absence de certificat de naissance est due à un décès avant laPoursuivre la lecture de « Enfant sans vie ? »

nom de savane

Pour débuter notre arbre généalogique, quoi de plus facile que d’interroger nos proches direz-vous. Et c’est ce que nous avons fait ! Nous avons interroger ma mère. Nous avons noté soigneusement les informations qu’elle nous donnait : les dates, les lieux, les anecdotes et les prénoms. Elle n’a pas vraiment connu ses oncles et tantes,Poursuivre la lecture de « nom de savane »

Des témoins… nécessaires ou pas ?

L’acte de reconnaissance que nous avons recueilli à la mairie du Vauclin est un acte d’état civil, au même titre que l’acte de naissance ou l’acte de mariage. Il a pour fonction d’établir la filiation, c’est-à-dire le lien juridique existant entre Monsieur VINSOBRE et ses enfants. Ce dernier n’ayant pas épousé sa dulciné il aPoursuivre la lecture de « Des témoins… nécessaires ou pas ? »

Carotte ou bâton ?

Ils sont petits, ils sont désuets, ils ne sont ni électroniques ni connectés, ils sont quasiment tombés dans l’oubli depuis des décennies. On dira même que c’est une espèce en voie d’extinction. Le bon point a été pendant très longtemps le compagnon de route des écoliers. Il était distribué par l’instituteur aux élèves méritants. IlPoursuivre la lecture de « Carotte ou bâton ? »

Il était une fois… la dame-jeanne

Savez-vous que je n’ai su que très récemment comment s’écrivait le mot « dame-jeanne » ? Et pour cause, quand ma grand-mère demandait de faire attention à « damjan là » nous avions, mon frère et ma cousine déjà du mal à comprendre de quoi il s’agissait. On voyait juste un énorme truc en verre qui nous barrait le chemin,Poursuivre la lecture de « Il était une fois… la dame-jeanne »

Décortiquons l'acte de reconnaissance

Comme nous vous l’indiquions dans la publication précédente, Monsieur Flavien VINSOBRE a reconnu ses 5 enfants qu’il a eu avec Madame Louise Nisa BUNOT. Mais quelles informations supplémentaires nous fourni cet acte ? Nous découvrons que Flavien, 47 ans, était malade, certificat médical du Dr BINET à l’appui et qu’il n’a pu de ce faitPoursuivre la lecture de « Décortiquons l'acte de reconnaissance »

Forgeron ou maréchal-ferrant ?

Le 11 avril 1900, Flavien VINSOBRE, surnommé Picard reconnait les 5 enfants qu’il a eu avec BUNOD Louise Nisa. L’acte de reconnaissance, établi par le maire Louis COLLIGNON qui s’était déplacé au domicile, retrace de manière très détaillée ce moment et mentionne que Flavien était forgeron. Au cours d’une discussion avec ma mamie, nous enPoursuivre la lecture de « Forgeron ou maréchal-ferrant ? »

Naître vierge

« Nous ne naissons pas vierge. Nous naissons au cœur d’une mosaïque complexe faite de joies, de réussites, de drames, de regrets, d’abandons, de trahisons, de paroles non échangées, de secrets ; un labyrinthe où les histoires se croisent en permanence. » Le livre de Juliette ALLAIS « Se libérer et guérir des blessures familiales » fut le détonateurPoursuivre la lecture de « Naître vierge »

L'aventure généalogique est lancée

« Les raisons pour lesquelles nous nous incarnons se décident dans l’invisible et notre présence sur Terre permet de mettre un terme à des branches généalogiques ou d’en démarrer d’autres. C’est ce qui permet l’évolution » — Patricia DARRE. Voilà, ça y est !!! L’aventure a démarrée. Il nous tardait de vous la conter, de vous laPoursuivre la lecture de « L'aventure généalogique est lancée »